Rencontrez Martin Trahan

 

L’aventurier de Montréal (Canada), Martin Trahan, est un canoteur de longue distance hors du commun. En 2015, accompagné de 5 autres pagayeurs, il a réalisé la traversée du Canada en canot de Montréal à Inuvik, soit 7000 km en 175 jours. Cette aventure leur a valu la prestigieuse mention «Expédition canadienne de l’année» selon la Sociét Géographique Royale du Canada.

 

Puis, en 2016, Martin s’est attaqué au fleuve Yukon, du lac Bennett en Colombie-Britannique, et ce, jusqu’à la mer de Béring en Alaska. Un voyage de 3200 km qu’il a réalisé en 70 jours. Une magnifique odyssée qui lui a permis d’être en relation avec les différentes communautés autochtones dans l’un des endroits les plus isolés du monde. Sa coéquipière et cinéaste Caroline Côté a produit un documentaire lié à cette aventure.

Enfin, il a accompli un exploit de taille ; la traversée des États-Unis en canot. Cette dernière épopée de 7500 km, qui s’est conclue en novembre 2018, a duré 191 jours et a été nommée «America Dream Adventure Of The Year» selon le Canoe & Kayak Magazine. Une longue diagonale à travers les États-Unis de l’océan Pacifique à Astoria en Oregon jusqu’à l’océan Atlantique dans les Keys en Floride.

 

Finalement, lors des mois de septembre et octobre 2022, Martin traversera la France en canot de la frontière avec la Suisse, et ce, jusqu’à l’océan Atlantique près St-Nazaire. Il s’agira d’un parcourt chargé d’histoire de 1500 km s’étalant sur une période d’environ 50 jours. L’épopée s’amorcera sur le Rhône, puis se poursuivra sur l’Ardèche. L’un des principaux défis consistera en un long portage de 150 km qui permettra d’atteindre la rivière l’Allier. L’aventure se terminera sur La Loire qui le mènera à l’océan.

 

Ces longues odyssées lui permettent de s’engager dans une relation idyllique avec la nature tout en retraçant les explorations légendaires de nombreux voyageurs historiques ainsi que celles des Premières Nations. Le canot est devenu un mode de vie et une partie de son identité. Ses odyssées étaient l’expression de ses traditions, de son identité, de ses valeurs, mais surtout une opportunité de contribuer à la protection du patrimoine naturel.

Suivez Martin ici

Crédits photos - Jamie BarnesYan Kaczynski